La biologie des chauves-souris

Les chauves-souris ont de nombreuses caractéristiques qui ne trompent pas. Impossible de confondre la chauve-souris avec un oiseau, un rongeur ou tout autre animal nocturne. Son vol, son nez ou encore son chant lui sont très personnels.

Une chauve souris volante

Les ailes de la chauve-souris

Les os de l'avant-bras, les métacarpes et les phalanges du deuxième au cinquième doigt sont très allongés. Le tissu qui forme l'aile des chiroptères est l'un de ceux qui se régénère le plus rapidement dans tout le règne animal. Le vol des chauves-souris serait encore plus économique en matière de consommation d'énergie que celui d'autres oiseaux comparables en taille ou en types de vols.

Le pouce, qui n'est pas compris dans le patagium, est pourvu d'une griffe.

Les espèces du genre Thyroptera possèdent, en plus, des ventouses qui leur permettent d'adhérer à des surfaces très lisses.

 

Le chant de communication

Les chauves-souris disposent d'une capacité étonnante de communication. En effet, elles émettent des ultrasons, c'est-à -ire des sons d'un niveau sonore inaccessible à l'oreille humaine. Ce phénomène participe aussi à l'écholocation. Selon les espèces, les chauves-souris émettent des vocalises différentes, qui sont propres à l'espèce, mais qui peuvent également être comprises par d'autres chauves-souris, congénères d'autres espèces.

Des études tendent à prouver que leur chant ne serait pas inné, mais qu'il ferait l'objet d'un apprentissage vocal.

 

Une ouïe ultra-sonore

La majorité des chiroptères se dirigent grâce à l'écholocalisation (principe similaire à celui du sonar). En 1791, Lazzaro Spallanzani démontre par le biais de recherches qu'une chauve-souris aveuglée peut encore se déplacer efficacement mais que, devenue sourde, elle devient incapable. Une protéine de l'oreille interne qui a muté au cours de l'évolution, que l'on nomme prestine et que l'on retrouve chez certains cétacés odontocètes, qui permet à la chauve-souris de traduire en impulsion nerveuse les ultrasons qu'elle reçoit en écho.

 

La plupart des chiroptères émettent des ultrasons par la gueule ou par le nez grâce aux vibrations de leurs cordes vocales. Les oreilles servent tout naturellement de récepteurs.

 

L'écho qui résulte des ultrasons émis permet à ce petit mammifère de localiser les objets, d'en déterminer la taille et le mouvement de manière très précise. Des études récentes affirment que les chauves-souris utilisent également un minéral magnétique nommé magnétite comme système de boussole interne. Elles peuvent ainsi s’orienter grâce au champ magnétique terrestre.

 

La vision des chauves-souris

Les chauves-souris ne sont pas aveugles et il semble qu'elles aient une vue bien adaptée aux conditions nocturnes. Elles peuvent cependant être éblouies ou perturbées par la pollution lumineuse. La possibilité d'attraper des chauves-souris au filet se fait idéalement sur des routes de passages habituels et non sur des terrains de chasse. En effet, l'écholocation représente une dépense énergétique très importante et les chauves-souris cherchent à économiser leurs réserves énergétiques en ne l'utilisant que lors de la chasse ou de déplacements en terrain non connu.

 

Un drôle de nez

Le nez des chauves-souris peut prendre des formes très variées. Les Pteropodidés, par exemple, ont un museau pointu rappelant celui des Canidés et certaines chauves-souris ont parfois leur museau surmonté d'une curieuse feuille verticale.

 

Des crottes de souris utiles pour la terre

Les déjections de chauves-souris d'Europe sont semblables à des crottes de souris. La distinction ne peut se faire qu'à la main en les frottant entre deux doigts, celles de la souris s'écrasent, celles de la chauve-souris s'effritent. Ce guano de chauve-souris est un excellent engrais mais il faut, dans certains cas, le couper à 50 % avec de l'eau pour l'utiliser sans danger pour les plantes.

Un emplacement idéal

Le guano étant un engrais naturel, vous pouvez choisir d'installer un abri à chauve-souris dans des lieux stratégiques. Vous pouvez ainsi fertiliser la terre ou faire en sorte de pouvoir le récolter pour un usage futur.

Abri pour chauve souris en bois brut
Abri pour chauve souris en bois brut
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...